AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  WebringWebring  

Partagez | 
 

 Fille de la colère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asa ries
Invité



MessageSujet: Fille de la colère.   Ven 14 Mar - 23:12

Citation :
Il y a un an environ...

Si vous saviez à quel point mon escarboucle frémit de terreur…
Quand ici-bas tout va mal…
Lorsque les cieux se déchirent…
Lorsque les nuages sombres de la douleur s’amoncèlent, jusqu’à sangloter des larmes sanguinolentes...
Lorsqu’il manque cette pincée d’insouciance et de douceur…
Ce souffle de vie et ces sourires mêlés qui me réchauffent.
Lorsque je ne ressens plus vos présences…
Ou quand votre tristesse, semblable à la mienne, s’abat sur mon âme fragile…

Non, vous ne le savez pas ! Vous ne savez les larmes qui sillonnent mon visage, ou ces colères noires qui m’étreignent, m’asphyxient sur un duvet de pétales violacées et occises. Vous passez votre temps à chercher je ne sais quel miracle. A guerroyer maintes créatures belliqueuses au fond de sombres lieux de perdition. Parce que nous avons chacun nos combats à mener, il est vrai.

Vous ne savez donc pas l’inquiétude qui se noue au fond de mes entrailles, lorsque sensible aux palpitations du monde et de vos existences en danger, je prie. Je prie, encore et toujours. Murmurant quelques mélopées au gré des vents.

Bénissant la terre, pour qu’elle ne se fissure sous vos pas indécis.
Rendant grâce aux cieux, pour qu’aucun orage ne s’abatte.
Vénérant la lune, afin qu’elle veille sur vous chaque nuit.
Joignant les mains face à la lumière, afin que vous restiez vertueux.

Chaque élément, chaque esprit. Je ne dois oublier aucun d’eux. Jamais ! J’ai bien trop peur.

Pourtant parmi vous, il y a ceux que je côtoie sans réellement connaître et ceux que je ne connais pas. Après tout, qui êtes-vous ? Et qui suis-je pour vous ? Je vous ressens parfois comme des étrangers. Des gens dont je ne sais rien. Pas le moindre soupçon de passé. J’ai donné ma confiance sur un jugement hâtif, car nous avions des idéaux communs, mais je me sens toujours nomade. Cette sensation de n’être que ce que vous voulez bien voir de moi…

Cela fait si mal parfois…


L’elfe s’allongea à même l’herbe humide. Loin de l'effervescence citadine, loin du refuge, loin de tout où personne ne saurait la dénicher. Les mains et le visage plaqués au sol, comme semblant chercher une réponse. Semi nue, elle psalmodie d’étranges paroles mélancoliques en un langage connu uniquement des anciens et vénérables druides. Une pluie fine s’abat sur son corps, tandis que des sillons salés se mettent à parcourir les courbes de son visage. Une chouette hulule alors au loin. Un loup hurle sa rage à la nuit noire…


J’ai faillit… J’ai été trop orgueilleuse, et maintenant je suis indigne de vous, Shan'do… Vous devez avoir honte de moi puisque je me suis égarée… Honte de ce que je suis devenue, et de ces désirs bouillonnants de vengeance, de mort et de trahison… J’ai changé en outrepassant mes limites… En croyant bien faire…


Elle ne cessait de chuchoter ce qui semblait la tenailler. Les yeux clos enfin, certaines images revinrent à son esprit en proie au terrible doute. Des images lointaines…


« La Vie est partout, tout autour de nous, et cependant la plupart des gens sont tellement préoccupés par leur petit monde qu’ils ne peuvent voir l’immense océan de vie qui grouille tout autour d’eux. S’ils le faisaient, ils se souviendraient alors que la nourriture qu’ils mangent, l’herbe qu’ils foulent, et même la terre sur laquelle ils marchent et l’air qu’ils respirent, tous sont vivants.

Tu finiras par t’affranchir, quand bien même, aujourd’hui, tu dois te cacher pour suivre ton apprentissage. Il te faudra avant tout, purifier nos terres... La corruption dévaste tout, et j’ai foi en toi.

Cependant Asariesha, souviens toi de toujours mener une vie simple, loin des excès de la civilisation. Ensuite, tu pourras le moment venu, apporter une aide à ceux dans le besoin. En guérissant les malades ainsi que les blessés, en apportant tes connaissances sur les animaux et les plantes. Tu te dois de vaquer à tous tes devoirs comme il se doit sans jamais faillir mais avec force et courage, volonté et détermination… mais ne te lie pas plus qu’il n’est convenable avec les autres peuples. C’est un conseil que je te donne. Il faut savoir rester à sa place… »



Finalement, l’elfe crispa ses doigts sur le sol. Elle se rendait compte qu’après bien des souffrances, dont la perte de son époux, elle avait finit par errer jusque dans les tumultes de la civilisation. Tout cela afin de répandre ses croyances simples à tous ceux qui l’écouteraient, en offrant sa sagesse et sa compassion à tous ceux qui pouvaient en avoir besoin. Des efforts vains pour soigner les blessures de ce monde, et tenter de restaurer l’Equilibre. Les choses avaient cependant changé, et elle-même se sentait déformée. Comme si on l’avait remodelé. Elle n’avait plus rien de celle d’antan, hormis parfois lors des réunions du cercle cénarien.


Qui suis-je aujourd’hui… ? Je ne me suis que trop occupée de ces êtres, je me suis détournée de bien des choses… Je me dois de retrouver cette Harmonie d’autrefois… Et pourtant… Je ne peux encore y retourner… Il faut que je m’assure que l’on me réveille…


Le corps éreinté ne bougea plus, sombrant dans un sommeil réparateur tandis que la pluie continuait de se déverser. L’odeur des herbes fraîchement arrosées, ainsi que de la terre avaient finit par apaiser un être en souffrance après un dernier murmure...


Je deviens fille de la colère...
Revenir en haut Aller en bas
Asa ries
Invité



MessageSujet: Re: Fille de la colère.   Ven 14 Mar - 23:31

Citation :
Au temps présent...

Les reflets d'Elune se répandaient à travers la cité humaine aux pierres de marbre laiteux. Le coeur lourd, lancinant, un félin aux pas gacieux prenait le chemin vers Elwyn. La colère est une mauvaise amie qui vous assaille en vous susurrant bien de faux conseils. Ce noeud, cette boule enflammée prête à exploser qui longe l'intérieur du corps et le ronge... Une envie meurtrière l'avait étreint comme cela devenait plus fréquent depuis quelques temps. La cible n'en était pas moins un être à qui elle se sentait attachée, redevable aussi de ne pas errer dans la solitude de sa propre noirceur. Ils s'étaient provoqués et elle aurait voulu l'assassiner. Lui sauter à la gorge jusqu'à l'agonie... Elle n'en fit rien et la réciproque semblait vraie. Après tout, qui du déjà mort ou de la vivante s'en serait sorti ? Entre feu et glace, clash.

Mellyan était parti avec un nain dont elle se doutait qu'il commandait au sein de la "famille". Elle savait les secrets que l'on ne révèle à personne et qu'elle gardait en elle. Une question la taraudait souvent :

"Qu'est-ce que cela fait de... ?"

De quoi ? Traquer ses proies. Les boire et s'en rassasier. Oui, c'était cela et ne le faisait-elle pas déjà ? Des corps... Des tas de corps baignant dans une mare rubis dont l'odeur venait frôler ses narines féline. Plusieurs défias périrent cette nuit-là. La rage au ventre qu'elle ne contenait plus. Elle sentit alors sous ses pattes, l'eau languissante d'un lac. Souillée du sang de ses victimes qu'elle avait ravit à katsumoto, elle plongea nue jusqu'aux profondeurs, jusqu'à ne plus respirer, jusqu'à attendre. La renaissance...

Mue par une bribe de vie, elle remonta à la surface et se mit à danser. Serpentant sur la rive, gracile en entrecroisant ses mains sans qu'elles ne se touchent, en chantant les cris du coeur. Jusqu'à se sentir éreintée et s'endormir, lovée contre un arbre afin d'écouter les palpitations de l'escarboucle. Celui du monde qui ponctue les réminiscences.

C'est à peine quelques heures plus tard qu'elle s'éveilla avec une sensation étrange. L'envie de jouer de la harpe, de laisser ses doigts vagabonder sur les cordes... Et un désir immuable qui la dévorait en devenant précis... Oui, elle deviendrait comme eux et peu importe le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Asa
Invité



MessageSujet: Re: Fille de la colère.   Ven 14 Mar - 23:41

nom : Asariesha
[Mazette, attendre l'admin c'chiant pour être valider les loulous et ça veut pas que je poste grr et ça me vire des lettres de mon pseudo arghhh ! A qui dois-je mordre la cape ?]

classe : Druidesse

ma connaissance de l'univers vampire : Joué étant plus jeune, oui maintenant je suis une vieille croûlante néanmoins même si j'ai l'ensemble des infos/bg toussah je sais qu'en cas de questions, on me répond puis les liens aident pas mal pour éviter les bourdes si j'ai des trous de mémoire ! (bah ué suis vieille j'ai dit !)

Motivation à rejoindre la guilde vampire ? : Être le supplice à bigoudis d'éa, la magnotte à magno... La mâchouilleuse de cape officielle ? Euh ? Essentiellement pour aller de l'avant avec ce RP et passer de bons moments avec un groupe de joueurs que je côtoie depuis... ouais deux ans ?

Le RP recherché ? : Comment ça vous ne me connaissez pas déjà ?
Facétieux, torturé, émotif, sérieux, travaillé... Un rp de qualité pardi !

L'experience dans le RP : Mastérisation sur des jdr via forum + divers persos sur le serveur mais aussi du jdr sur table.

Vos disponibilités (pour les évents ou meme juste votre temps de présence) : Fin d'après midi/soir/wend selon...

quel clan vous intéresserait ? : Toréador !

quel est le profil de votre personnage RP parlant ? ( un petit resumé de son BG suffira ): cf plus haut.

que pensez vous pouvoir apportter a la guilde vampire : Mes gros sabots, mes jolis couettes, mes grandes oreilles, mon mâchouillage de cape... Hem... Du rp avant tout, des idées quand je me serais totalement familiarisée, des éventuels scénars....^^
Revenir en haut Aller en bas
mechaos
Primogène
avatar

Masculin Nombre de messages : 117
Clan : témérré
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Fille de la colère.   Jeu 20 Mar - 10:46

nierk nierk nierk "rire du gérontophile" une nouvelle recrue héhéhé ...

Pace plusieurs fois devand la druidette pour voir si elle à des rides , des frelatures, mais rien une peau lisse bien saine ... erf "s'enroule dans ca cape et s'en va trés déçu"

"passe dans l'éllisium" y'a pas un toré ou un prince pour s'occuper d'une tite jeune ?

(hrp : heu je voie que tu as posté il y a un petit moment je vais faire passer le message in game au personne compétentes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eàmanë Losshëllin
Nouveau-Né
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Clan : Brujah
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Fille de la colère.   Jeu 20 Mar - 14:58

* invocation de prince réussie*

On va essayer de gerer ca au plus vite ..Seul changement la demouselle prefere Gangrel ... Donc a voir.

Booon bah .. j'y retourne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bidou
Nouveau-Né
avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 29
Clan : Gangrel
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Fille de la colère.   Lun 24 Mar - 21:39

Mouhahahahahahahaaa !! *rit frénétiquement*

Une recrue pour l'équipe des zoophiles !! Mouhahahahaha dans l'cul poussin-fucker !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fille de la colère.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fille de la colère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurapika:Gars ou fille
» Colère de Zatoïshwan
» [Back] L'avant poste de moussillon et Ganelon
» Picole ou colère ?
» Une Blonde en colère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Recrutement-
Sauter vers: