AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  WebringWebring  

Partagez | 
 

 Crisstal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crisstal
Primogène


Nombre de messages : 41
Clan : Malkavian
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Crisstal   Mar 11 Avr - 0:33

Prénom : Crisstal
Age Humain : 17 ans
Age Vampirique : environs 27 ans
Clan : Malkavian
Génération :
Description physique : Grande elfe aux long cheveux couleur neige et au visage peint d’un papillon.
Caractère : C’est une elfe enjouée, dynamique et un peu naïve qui boude facilement si on l’embête trop. Mais qui a l’inverse peut devenir une personne butée, sadique et sans pitié quand elle se bat. Par ailleurs, elle adore plaisanter et pousser des petits « piou » signe de sa bonne humeur et de sa docilité.
But : Elle possède un but secret qu’elle dissimule derrière sa volonté de toujours être au près de ceux qu’elle aime.
Hobbit : Sautiller partout quand elle rencontre les personnes qu’elle apprécie.
Aime : Tout ce qui est mignon, en particulier son loup Draco.
Aime pas : Qu’on lui fasse des reproches.

BG (BackGround) :(pardonnez moi, je l'ai fait assez vite et sans me relir, je sais pas si tout est correcte ^^)



Dis tu t’en rappelles ?

Nous étions 2 enfants nés d’une même mère mais de pères différents. Mes cheveux étaient semblables à la lune, les tiens étaient comme le soleil. J’étais heureuse, toi mélancolique. Mon esprit était occupé par diverses farces tandis que toi, tu songeais à quelques rêves poétiques. Je voulais une vie rythmée par l’aventure et la découverte, tu désirais rester là, à contempler le soleil couchant.

Nous étions différents mais si similaire finalement…..

Un matin, j’ai pris mon carquois et mon arc puis je suis partie au loin, seule. J’ai disparu dans la forêt et tu es resté là, seul, tout comme moi. Tu aurais pu me retenir mais tu ne l’as pas fait. En passant par l’encadrement de la porte, j’ai tourné une dernière fois mon regard vers ton corps endormi.

Dis, tu t’en souviens ? Une larme glissa sur ta joue alors que je reprenais ma route.

Une mélodie accompagna mon départ. Je me rappelle alors à quel point elle avait empli mon cœur et mon âme de chagrin. Je savais que notre séparation allait nous être difficile, mais je pensais sincèrement que peu importait l’endroit où je me rendais, tu resterais pour toujours auprès de moi. Cette pensé, je n’y croyais pas, j’essayais juste de me déculpabiliser, comme j’ai été égoïste…

Dis, tu crois que le son de cette flûte était un ultime appelle qui aurait dû me retenir ?

J’ai poursuivi mon chemin, courant à travers la forêt, découvrant de nouvelles villes, aidant les gens lorsque je le pouvais. Après quelques mois d’errance, j’ai décidé d’apprendre l’alchimie et l’art de la cueillette. J’étudiais consciencieusement, riant de cette liberté offerte.

Mes journées étaient bien remplies et, chaque soir, je m’endormais d’épuisement. Mais il m’arrivait de ne pas trouver le sommeil et de repenser à toi, cette partie de moi qui commencait à me manquer de plus en plus.

Alors, pour oublier cette dépendance, je me suis éloignée de toi. J’ai quitté le continent pour rejoindre la terre des humains. J’espérais que d’autres paysages et populations effaceraient ton image de mon esprit.

J’ai parcouru, durant des mois, des terres aux milles dangers pour atteindre la capitale des humains. Mais pour cela, il fallait que je passe par Ironforge, métropole des êtres que l’on appelaient « nains ». Cette race m’intriguait et je fus bien surprise quand mon regard tomba sur ces créatures difformes et poilues.

Dis, je n’étais pas la seule à observer la foule du haut de mon perchoir, n’est ce pas ?

J’ai continué mon périple à travers les terres peuplées d’humains. Sautillant partout, curieuse de tout, j’observais chaque chose qui m’intriguait avec malice.

Alors que je passais sur le pont, qui séparé la forêt d’Elwynn de la Marche de l’Ouest, mon intuition me dicta de stopper ma marche. Debout sur la passerelle, mon regard s’arrêta sur cette humaine qui pêchait au bord de l’eau. Son regard paisible, son expression rêveuse, son air insouciant, tout cela me rappela quelque chose.

Soudain, elle tourna son regard vers moi tout en fronçant les sourcils, par réflexe, j’ai esquissé un sourire confus et j’ai poursuivi mon chemin.

Dis, tu as deviné qui j’ai cru voir près de cette rivière ?

Le paysage n’avait rien de semblable à ce que j’avais déjà vu sur ma terre natale. Tout était aride, que du sable à perte de vue. Pourtant, j’ai rencontré des paysans qui avaient besoin de mon aide.

La nuit commença à tomber sur cette terre désertique et si j’étais venu là, c’était pour trouver un compagnon de chasse. Durant la journée, j’ai établi une carte des lieux et une liste des bêtes aperçues. Mais rien n’arrivait à satisfaire mon attente.

N’ayant pas trouvé d’auberge, j’ai installé mon camp près de la plage pour pouvoir profiter du paysage et du chant de la mer. Alors que je commençais à m’endormir, un éclaireur Rivepatte m’attaqua par surprise. Aussitôt, j’ai sorti ma dague pour me défendre même si je pressentais que j’avais peu de chance de le battre sans encombre. J’ai réussi à abattre l’éclaireur mais du renfort ne me laissa pas le temps de saisir mon arc.

A ce moment là, j’ai fermé les yeux et protégé mon visage de mes bras tremblants. J’étais prête à encaisser l’impacte et la douleur de cet affrontement mais à la place de cela, une personne me poussa à terre. J’ai ouvert les yeux et tentais de me reprendre, en vain, j’ai roulé dans le sable pour m’accroupir derrière un buisson. De toute évidence, les 2 humains n’avaient pas besoin de moi pour se débarrasser de mes assaillants. L’un portait une robe de mage et un chapeau que je trouvais ridicule mais tout en cet homme me semblait respectable au point que je regrettais ma remarque sur son couvre chef. L’autre était une femme, une guerrière à la carrure imposante et intimidante.

« _ Pfff …. Stupide créature ….. » Laissa échapper la jeune femme qui souleva une dépouille par le col puis la lâcha en un geste d’aversion.
« _ Vous allez bien ? » demanda le mage en se penchant au dessus du buisson.
« _ Piou …. J’ai eu très peur !!!! » S’agita soudainement l’elfe en se laissant tomber sur les fesses, les yeux fermés tandis que les larmes s’apprêtaient à couler le long de ses joues.
« _ Arrête de brailler inutilement ! » Gronda la guerrière en appuyant le manche de sa hache sur son épaule tout en s’approchant de son compagnon. Sa grenouille la suivant en silence.
« _ Chui désolé… piou … » Ajouta l’elfe en frottant ses yeux.

Soudain, le visage de la guerrière s’apaisa et je m’aperçu que je l’avais déjà rencontré tantôt alors qu’elle pêchait. Elle avait beau être taché de sang et ressembler à un homme, je ne pouvais détourner mon regard admiratif.

Je ne sais pas pour quelle raison mais j’avais envie d’aller vers elle, dis, tu sais pourquoi ?

« _ Heureusement que votre loup nous a guidé. » Remarqua le mage en se retournant.

Surprise par ses paroles, je m’étais penchée pour voir de mes propres yeux ce fameux loup à qui je devais la vie. Il était là, au loin, sur la montagne, surplombant la prairie et me fixant sans faillir. Soudain, il se mit à courir vers nous, à toute allure. La guerrière brandie sa hache prête à lui donner un coup fatal s’il devenait agressif. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’avais pas peur pour moi mais pour l’animal alors j’ai hurlé de le laisser tranquille, que c’était mon compagnon.

Je m’en souviens encore, il avait ralenti sa course pour s’asseoir devant moi et frotter son museau contre mon visage, comme si on se connaissait depuis toujours. Je ne l’avais pas apprivoisé, il m’avait choisi, tout simplement.

C’est étrange, n’est ce pas ?

Après cette nuit, tout a était plus facile pour moi et j’ai progressé plus facilement. La jeune guerrière m’avait promis qu’elle serait toujours là pour m’aider si j’avais besoin et d’ailleurs, je lui dois à présent une grosse somme d’argent ….

En fait, plus le temps passait, plus je m’attachais à ce loup que j’ai surnommé Draco. Il était certes plus petit que les loups du bois de la pénombre mais il était courageux et adorait manger.

A bien y réfléchir, c’est à partir de ce moment là que j’ai oublié ma vie sur les terres des elfes jusqu’à l’existence de ma sœur et de mon précieux frère.

Si je m’en rappelle bien, la nuit était aussi sombre que les ténèbres et je suivais Draco aveuglément. Il courait à vive allure dans le bois de la pénombre, lieu qui m’était totalement inconnu. Quand soudain, je le perdis de vu.

Une ombre bougea ce qui m’obligea, par la suite, à m’immobiliser brusquement sur place. C’est alors qu’un homme sorti de la pénombre. Il était grand, légèrement musclé, fin de visage, son regard posé sur moi éveilla en moi une drôle d’impression.

Que fait un elfe seul par ici ? C’était la 1ère question qui m’était venu à l’esprit. Tu t’en souviens ?

Cet homme s’avança vers moi mais s’arrêta à mi chemin et esquissa un sourire que je connaissais bien. Mais aucun souvenir ne vint à mon esprit. Un vent glacé s’engouffra entre les arbres et je redoutais d’avoir perdu Draco ou d’être attaqué à tout instant.

« _Ma sœur …. » Souffla le jeune elfe.
« _Pardon ? »
« _Soeur, c’est moi…»
« _ Je …. »

Effrayée par cet inconnu et soucieuse pour mon compagnon, je m'étais mise à courir dans la direction où avait disparu Draco. Mon cœur battait fort dans ma poitrine et je songeai aux paroles de cet elfe. Ses paroles, son visage, son sourire, tout semblait signifier quelque chose mais j’avais beau réfléchir, rien ne venait à mon esprit.

Un bruit d’ailes, une chauve souris qui m’obligea à me baisser tandis que je diminuais mon rythme. J’avais beau appeler, Draco avait disparu, à mon plus grand désarroi. Je ne savais plus trop quoi faire alors, je me suis assise au pied d’un arbre et j’ai fermé les yeux, guettant le moindre bruit, tout en repensant à cet inconnu.

Au bout de quelques minutes, j’entendis des pas se rapprocher de moi alors, j’ai sorti mon arc et commencé à viser en cette direction. Doucement, la forme s’approcha et sa silhouette devint de plus en plus clair jusqu’à ce que je reconnaisse Draco. Sans attendre, j’ai baissé mon arc pour le serrer dans mes bras. J’avais eu si peur de l’avoir perdu, mon Draco…

A ce moment là je n’avais pas compris ce que me voulait cet homme, et toi, qu’est ce que tu en penses, dis ?

Cette apparition me troubla à un tel point que je me sentie pousser par une irrésistible envie de rentrer chez moi. J’ai suivi mon intuition, accompagnée par mon fidèle Draco. Nous avions mis plusieurs mois mais nous avions pu retrouver ma terre natale avant le changement de saison. Draco pu pour la 1ere fois prendre le bateau et le tramway.

Durant le trajet en bateau, Draco et moi restions assis côte à côte sur le pont. Toujours silencieux tandis que j’observais les gens d’un air malicieux. Quand soudain, mon compagnon posa sa truffe humide sur ma joue, me faisant sursauter bruyamment. L’équipage et les passagers se tournèrent vers moi tandis que je souriais d’un air confus. Ce qui ne l’empêcha pas de tirer sur ma tunique jusqu’à m’en arracher un lambeau.

Chaque instant passé avec mon compagnon était pour moi un vrai bonheur. Dis, tu crois que c’est normal ?

C’est guidé par mon intuition que j’ai retrouvé le chemin de la maison qui me sembla abandonnée depuis longtemps. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. J’ai passé la porte avec le désir de revoir des gens, mais qui ? Est-ce que j’aurai oublié ma famille sans m’en rendre compte ?

Au moment de repartir, je m’en souviens comme si c’était hier, j’ai passé la porte avec une impression de déjà vu. J’ai tourné mon regard en arrière pour le poser sur un lit vide. A ce moment là, en un éclair, j’ai compris ce qui m’avait mené ici.

« _ Je m’en souviens maintenant !!! » S’exclama Crisstal en se précipitant à l’intérieur.
« _ J’avais un frère et une toute petite sœur en bas age. Je suis partie si longtemps, peut être m’ont-ils oublié à leur tour… » Songea t elle un peu triste.
« _ Comment je pourrais t’oublier ? » Demanda une voix derrière elle.

Je m’étais retournée vivement, le cœur plein d’espoir et j'ai reconnu le tendre sourire de mon frère. Sans attendre, j'ai couru me réfugier dans ses bras.

« _ Piouuu !!! Comme je suis contente de te revoir après tout ce temps ! » S’exclama la jeune elfe, les larmes aux yeux.
« _Oui, après tout ce temps …. »

Dis tu t’en rappelles de ce jour ? Ce fameux jour où, pour que je reste toujours auprès de toi, tu m’as fait devenir vampire.

Quand je me suis réveillée, après l’étreinte, j’ai senti que j’étais devenue une autre Crisstal mais malgré cela, mon amour pour toi ne changera jamais.

Tu me crois n’est ce pas ?

A présent, je suis devant ta tombe. Assise face à ta pierre tombale à te raconter mon histoire. Durant tout mon récit, ma voix résonna dans le cimetière en une tonalité aussi nostalgique que fut la mélodie de ta flûte lors de mon départ pour cette aventure. A mon tour, je t’ai consacré une mélodie afin de te retenir.

En vain ?

Un aboiement m’interpella à l’entrée du cimetière. C’était mon fidèle Draco que je n’avais pas revu depuis ma rencontre avec mon frère, devant la maison familiale. J’ai effleuré du bout des doigts la tombe de mon frère et j’ai couru vers mon compagnon avec la triste pensée que ton vœu n’avait pas pu être exaucé, nous sommes loin l’un de l’autre à présent…

« _ Où étais tu petit brigand ? » Demanda Crisstal en caressant le pelage doré de son loup.
« _ Allez, viens, on part chasser, il faut faire des réserves si on veut explorer une autre région ! »


….. N’est ce pas ?

La suite, vous la connaissez, pas vrai ? ^^

I love you Crisstal

Bientot >> Un piou de noel !!!


Dernière édition par Crisstal le Jeu 28 Déc - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crisstal
Primogène


Nombre de messages : 41
Clan : Malkavian
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Crisstal   Jeu 28 Déc - 17:53

(hrp >> toute mes excuses pour cette abondance de guimauves >.< mais bon, c'est noel -.-, je vous envahie de mes conneries, bonne lecture)

« Tout ce que tu dois savoir» de Crisstal pour son défunt frère



Ce soir, je vois des images de nous,
Des souvenirs magiques qui me sont précieux,
Comment avons-nous fait pour en arriver là ?

Ce sentiment qui grandit à notre insu
Une telle source de bonheur inépuisable
Aucun mot ne peut le décrire

Ecoute ma voix
Je pleure de solitude
Ecoute ma voix
Pourquoi es tu parti là bas ?
Ecoute ma voix
Je t’appelle, reviens je t’en pries

J’aimerai savoir quand cela à commencer
Depuis quand tu es devenu si important
Je n’ai rien vu venir, rien pu éviter

J’aimerai te dire tout ce que tu dois savoir sur nous
Mais j’ai beau essayer, les mots ne viennent pas
Je resterai à jamais silencieuse

Juste un sourire de toi
Que la nuit ne connaisse aucune fin
Juste un sourire de toi
Que nos sentiments ne disparaissent pas
Juste un sourire de toi
Que ton cœur batte à la place du mien

Tu savais que derrière chaque sourire
T’étais destiné un message important
Tu les décryptais sans peine, l’air de rien

Tu savais que je tenais à toi plus que tout
Toute fois, tu n’as pas hésité une seconde
Te voilà si loin que je ne peux te suivre

J’ai rêvé de toi cette nuit
De ton tendre sourire rien que pour moi
J’ai rêvé de toi cette nuit
De tes bras autour de moi
J’ai rêvé de toi cette nuit
De ce bonheur qui ne concerne plus que moi

J’aimerai pouvoir me rattraper
Te dire tout ce que tu dois savoir
Mais j’ai trop attendu, accumulé les erreurs

La vie a pris fin pour toi
Mais ce sentiment restera éternel
Tu savais que j’avais peur d’être seule

Tout ce que tu dois savoir
Une simple phrase qui changera tout
Notre histoire et beaucoup d’autres choses

« C’est peu être égoïste mais ….. Dès fois, je souhaite que tu ne sois qu’à moi …. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crisstal
Primogène


Nombre de messages : 41
Clan : Malkavian
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Crisstal   Lun 15 Jan - 21:45

Attention !! Révélation choc et inédite sur l'arbre généalogique de la famille d'Aza et Criss !!!! >.< (c'est pas notre faute !!! on est que des Piou et piou junior!!!! Promis !!! XD)

...............?..............Agate..........Gabriel ............ Neige...........Raziel
...................... : : :................ : : :................ : : :............... : : :
...................Froden.........Azazaelle.........Crisstal........"Draco" (je dévoile pas son nom XD)

Pour etre plus précis :
Criss : Père > Gabriel / Mère > Neige
Draco : Père > Raziel / Mère > Neige
Aza : Père > Gabriel/ Mère > Agate (< soeurs jumelles >) Gabi : Père > Gabriel / Mère > Agate
Froden : Père > ?? / Mère > Agate

Enfance :
Draco + Criss + Aza :: élevés par la mère de Criss
Froden :: Elevé par sa mère
Gabi :: Elevée par son père qui a laissé Aza à la mère de Criss
Aza :: Confiée à des étrangés après le départ de Criss et Draco (voir BG de Criss + Aza qui est en cours décriture)

Ps :
Criss : A la base, il devait y avoir que Aza et moi, le reste c'est à cause d'elle!!! >.< *montre du doigt et tremble*
Aza : Non mais n'importe quoi !! -_- c'est meme pas vrai d'abord ! Et Draco, il sort d'ou ?? Tu l'as amené, alors je pouvais amener les autres aussi !!! >.<
Criss: Nan mais c'est pas une partouze non plus !!!!! mdr XD
* Aza assome avec vitesse la tete de Piou* Aouiiieeeuuu *gros pansement* @_@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaünipul Losshëllin
Justicar


Nombre de messages : 196
Age : 33
Clan : Toréador
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Crisstal   Mar 16 Jan - 0:26

Ma zaza elle se laisse pas faire, c'est bien drunken

J'aime les femmes comme ça ! lol!

Donc ouais c'est bien ce qu me semblait, Criss et Aza ont pas la même mère...

En fait, tout le monde est issu de part ou d'autre de Gabriel, Neige, Raziel et Agate (suivi de quelques inconnus)...


MMmmmmm, c'est pire qu'Amour, Gloire et Beauté, ça... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaulys-studio.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crisstal   Aujourd'hui à 3:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Crisstal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation-
Sauter vers: