AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  WebringWebring  

Partagez | 
 

 Valentaïne Vansel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentaïne
Goule


Masculin Nombre de messages : 16
Age : 32
Clan : Goule
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Valentaïne Vansel   Mer 31 Jan - 13:28

Prénom : Valentaïne
Nom : Vansel
Age Humain : 22 ans
Age Vampirique : Pas très vieille...
Clan : *se gratte le front* "Euh..."
Génération : Non connue
Description physique : Top canon (selon ce qu'on dit) toujours habillée n'importe comment (selon ce qu'on dit aussi *regarde son pantalon*)
Caractère : Très gentille, aimante, mais gare à celui qui viendrait chercher des crosses.
But : Servir sa nouvelle famille du mieux qu'elle le peut.
Hobbie : Crâmer tout ce qui bouge!
Aime : tout ce qui se boit.
Aime pas : tout ce qui se boit pas...
BG (BackGround) :

Bonjour. *fait une jolie révérence*

Je m'appelle Valentaïne. *Soupire* *chuchote tout bas: "pourquoi mes parents ont choisis ce prénom?"*
*s'asseoit en tailleur sur la peau d'ours*
Je ne sais pas comment me présenter sans vous faire un débat de trois heures et demi sur ma jeunesse meurtrie par la mort de mes parents et sur les innombrables personnes qui ont gâchés mon adolescence. Alors je vais essayer de faire court.

Je suis née, pendant que mes parents voyageaient, dans une cabane abandonnée que personne ne connaît, coupée du reste du monde par la mer.
J'ai vécu dans un grand sac en étoffe runique pendant presque 14 ans, sur le dos de mon père (car, je le rappelle, ils voyageaient beaucoup à cette époque).

Je dis "presque" 14 ans, car à l'anniversaire de mes 14 ans, je me suis réveillée ce matin-là et j'ai cherché mes parents partout, mais ne les trouva nulle part.
J'ai dû me nourrir de restes de poulet, de lapin et d'écailles de murlocs pendant une semaine avant de manquer de nourriture et d'être obligée de partir à l'aventure dans ce grand monde que je connaissais tantôt que de vue, mais que j'allais fouler de mes propres pieds, dorénavant.

A peine quelques heures de marche et de nage et je tomba (pas à la renverse) mais nez-à-nez avec une bande de murlocs sur une plage qui semblait la même que nous avions traversés quelques années plus tôt quand mes parents traversaient la Marche de l'Ouest.

Je pris mon courage à deux pieds pour m'enfuir aussi vite que possible et j'ai bien cru que les filets et les lances de ces satanés murlocs allaient avoir raison de moi. Mais il en fut autrement., je réussis à m'enfuir et à me cacher dans une école qui, je l'appris plus tard, était contrôlée par une bande de voleurs vêtus de rouge.

Je n'en pouvais plus de courir, et au moment où je pensais abandonner et me laisser mourir, je vis une grande tour, et, au fur-et-à-mesure que je m'en approchais, je distinguais des silouhettes qui me paraissaient humaines. Là, je fis la rencontre de Gryan Roidemantel, qui m'envoya, aidée par un couple de fermiers, à l'orphelinat d'Hurlevent. *sourit discrètement* Aahh, je me rappellerai toujours de ce cheval malade... La fermière l'appelait toujours "Ma pauvre vieille Blanchy".

Enfin bref ! *toussote*
J'ai passé donc tout le reste de mon adolescence dans cet orphelinat, chouchoutée et dorlotée par les prêtres de la cathédrale d'à coté, mais aussi harcelée et courtisée par toutes sortes de jeunes abrutis plus écervelés les uns que les autres.

*se lève, va chercher une choppe de bière et se rasseoit n'importe comment*

Quand je m'en suis senti la force, j'ai prix mes affaires et quitta l'orphelinat pour partir à l'aventure dans ce grand monde qu'il me restait à découvrir de mes propres moyens et plus au travers d'un sac, porté par mon père.

*boit la choppe d'une traite et s'essuie la bouche avec sa cape*

Depuis ce jour, je me suis promis de découvrir ce qui avait causé la mort de mes parents, car, pendant très longtemps, j'ai cru que les murlocs (les mêmes qui m'avaient poursuivis) en étaient responsable, mais... Je découvris près de leurs corps, une dague, qui semblait avoir été plongée dans du poison, et ça, aucun murloc n'en est capable, me semble-t-il. Seul un voleur expérimenté aurait pu faire ça, à mon avis. Et bien sûr, pendant toutes ces années, j'ai nourri une haine sans fond pour les murlocs et les défias que je me suis aussi promis d'éliminer jusqu'au dernier.

Je me suis donc lancer dans les arts des arcanes et du feu magique afin de pouvoir brûler la chair des mes ennemis. Et je suis devenue une magicienne pleine de rage et de fougue qui ne se laissa plus marcher sur les pieds.
-Aïe! Tu marches sur mon pied! *transforme son auditeur en mouton, puis se rasseoit en tailleur*

J'ai dis que j'essaierai de faire court, mais je crois que je me suis emporté dans mon récit.

Je vais finir brièvement. *Nettoie sa gorge "Hum hum" *

J'ai donc, finit par rencontrer beaucoup de personnes, dont une en particulier, qui s'appelait Séraphine, et qui m'expliqua qu'elle faisait parti d'un groupe qui, comment dirais-je..? Qui sortait des sentiers battus, dirons-nous.
Elle m'a donc fait rencontrer celui qu'elle appelait son Prince, Sasui, dans les Bois de la pénombre, et Minor, qui devint mon maître à la suite d'une étreinte brève, mais qui fût intense pour moi.
Et voilà comment je me retrouva Vampire, à servir mon Maître Minor. Et faisant au mieux pour aider sa nouvelle famille.

Des questions? *regarde l'assistance*
Non? Bon. J'éspère ne pas avoir été trop longue et ne pas vous avoir ennuyés.

*mets un coup de pied à celui qui s'était endormi pour le réveiller*

Sur ce, je vous laisse, j'ai encore quelques chopes à vider, et un peu de murlocs à crâmer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Valentaïne Vansel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» E6 - J7 - Organisation des matchs
» [E7][J2] Lille - Strasbourg
» Facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation-
Sauter vers: