AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  WebringWebring  

Partagez | 
 

 Gandolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gandolf
Ancilla


Nombre de messages : 52
Clan : Tréméré
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Gandolf   Mer 29 Mar - 14:00

Prénom* : Gandolf
Nom* :
Age Humain : 22
Age Vampirique :105
Clan* : tréméré
Génération* : ancilla
Description physique* : grand chauve aux yeux claires
Caractère* : perfectionniste et patient
But : sans but précis
Hobbit : tester mes nouveaux sort sur les bestiole lv 1
Aime : gagner
Aime pas : perdre ^^
BG (BackGround)* :
Je me souviens du jour ou j’ai reçu mon diplôme de magie de l’école de Stormwind, comme si c’était hier. Ma maîtrise et ma puissance m’avaient valu tant d’éloge de la part de mes professeurs que je me sentais invincible. J’étais prêt à montrer au monde ma force et à l’utiliser pour le bien. Oui, j’étais prêt… enfin je le croyais…

Un jour, alors que je chassais des Worgens au Bois de la pénombre, je découvris une clairière dans laquelle ce passait un combat comme je n’en avais jamais vu. Un homme seul se battait contre une dizaine de loups-garous aux griffes et crocs acérés! Résolu à lui venir en aide, je courus pour me mettre à porter du combat mais ce formidable guerrier, en un geste fluide, décapita son premier adversaire puis planta son épée au travers du deuxième qu’il repoussa du pied en une fraction de secondes. Voyant cela, les loups hésitèrent à avancer et je pus alors lancer un de mes sorts de feu les plus puissants qui grilla sur place la créature la plus proche de moi. Pris sur deux fronts, le combat ne dura que quelques instants.

Une fois terminé, je pris le temps d’observer le chevalier : il était recouvert de sang, tout comme sa lame mais ce n’était pas le sien. Son visage était très clair, presque blanc et contrastait avec son armure sombre et ses lèvres d’un rouge vif. Son regard me donnait des frissons et m’empêchait de dire quoi que se soit. Nous restâmes ainsi plusieurs secondes à s’observer… C’est alors qu’un hurlement sinistre se fit entendre! Une bête énorme sortit de l’ombre en bondissant vers moi. Son violent coup de patte me fit voler à plusieurs mètres et me laboura la poitrine et ce, malgré mon bouclier de magie. La bête était déjà sur moi avant même que je ne puisse me relever. Elle ouvrit grand sa gueule et me mordit a la gorge. La douleur fût si forte que j’en étais paralysé! La bête se releva et poussa un hurlement de victoire qui s’arrêta net lorsque l’épée du chevalier la traversa de part en part. Le monstre tomba sur le côté lorsque le vaillant chevalier retira son arme. J’avais froid et mes blessures me faisaient perdre beaucoup de sang et je savais que je ne pourrais pas être sauvé. Cet homme posa un genou prêt de moi et me regarda fixement pendant un long moment avant de dire : « Tes pouvoirs sont impressionnants mage, mais tu ne peux pas te sauver des griffes de la mort. Moi je peux le faire mais tu me devras obéissance et respect… pour toujours ».
Je fis signe de la tête sans vraiment réfléchir et là tout se passa très vite : ses yeux devinrent rouge sang et ses canines s’allongèrent. J’étais apeuré lorsque cette « chose » s’approcha de moi et je ne pus rien faire quand il planta ses crocs dans mon cou. Je sentis le sang coulé en même temps que je sombrais dans l’inconscience. Il se redressa, saisit une dague attachée à sa ceinture, s’entailla profondément le poignet et tendit son bras pour que son sang coule dans ma bouche. « Bois ! » me dit il. Après plusieurs gorgées, je m’endormis.

A mon réveil, j’étais allongé sur une table faiblement éclairée et vêtue d’une simple robe en tissu avec un symbole étrange sur le torse. Je ne portais aucune cicatrice de mes terribles blessures hormis deux petits trous dans mon cou. Tout à coup, des centaines de bougies s’allumèrent ensemble, dévoilant une quinzaine de personne portant tous la même robe que moi. Puis une voix s’éleva : « Soit le bienvenue mon frère ! » … Un homme assis sur un trône… c’était le guerrier ! … « Soit le bienvenue chez les Vampires ! »
« Merci … mon prince »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gandolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etymologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation-
Sauter vers: