AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  WebringWebring  

Partagez | 
 

 Mellyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélian
Allié


Masculin Nombre de messages : 211
Age : 32
Clan : Toréador
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Mellyan   Jeu 23 Mar - 2:41

Prénom* : Mellyan
Nom* : Amaravalde Graëll
Age Humain : 19 ans
Age Vampirique : 3 ans
Clan* : Toreador
Génération* : 11ème
Description physique* : cheveux noirs un peu longs, yeux gris, habillé en noir mais les bordures de sa veste longue ainsi que sa chemise sont rouges. Bottes lacées noires. 1,67 m pour 55 kg
Caractère* : Assez pessimiste, a tendance à se laisser aller par son impulsivité à cause de son "émotivité". Voudrait que les personnes auquelles il s'est attaché puisse lui faire confiance. Pas vraiment courageux mais volontaire.
But : Retrouver quelqu'un, obtenir justice et vivre en paix. Transcender la peur.
Hobbits : jouer de l'orgue, composer, passer du temps avec son mentor et avec ceux dont il aime la présence, tout ce qui attrait à son art...
Aime : que ses proches soient en sécurité, son frère, son art, son mentor, son diapason, le rouge et le noir... etc...
Aime pas : qu'on s'en prenne à ceux auquels il tient.
BG (BackGround)* : (énième édition...)

*****

"C'est étrange n'est - ce pas ? De vous avoir retrouvé...
- ...
- Je vous en prie, prenez place..."
L'homme accepta poliment et s'installa dans un des fauteuils du salon. Une pièce vaste, des murs aux couleurs brunes et des meubles plutôt sombres. Depuis deux ans, tous ce qui lui appartenait dans la mesure du possible devait être en rouge ou en noir. Sur la table basse était posé un étui. Les connaisseurs sauraient dire qu'il s'agissait d'un étui à violon.
Le jeune homme reprit d'une voix posée.
"Je vois que vous faites toujours attention à moi, malgré la tradition... Vous avez toujours été là pour moi... Mais si je vous recontacte aujourd'hui, c'est pour mettre certaines choses au point."
Il marqua une pause et ses yeux se posèrent sur un tableau en face de lui. Un portrait de lui - même et d'une jeune fille qui lui tenait la main. Son interlocuteur fronça les sourcils.
"Mélian, commença - t - il pour la première fois, commencerais - tu à regretter ?"
La réaction du jeune homme fut spontanée, presque brutale.
"Oh non, non ! Jamais je ne reviendrai sur ce que j'ai souhaité... Je sais que ce n'est pas chose courante, mais lorsque j'ai fait appel à vous il y a trois ans, je le voulais de tout mon coeur... Je ne rejetterai jamais la vie que vous m'avez offerte..."
Son regard se posa de nouveau sur le tableau, et une expression d'amertume passa sur son visage.
"Quand je vous ai contacté il y a trois ans... J'avais une idée bien précise en tête... Mon mentor, un homme remarquable de qui je tiens presque tout ce que j'ai appris de valable, est aujourd'hui mon seul repère. J'ai trop perdu ici. D'abord Kaé, qui a été étreinte de force, impliquée dans ce clan duquel elle ne voulait rien apprendre, et abandonnée par tous, a décidé de mettre fin à ses jours..."
Mélian s'interrompit. Il baissa le regard du tableau et, nerveusement, sortit un diapason de sa poche. Il avait pris pour habitude de le faire résoner tout près de ses oreilles pour se calmer.
"Elle n'avait pas mérité ça. Je l'aurais protégée, moi… Mais j'ai échoué, évidemment..."Requiem Andromedae"... J'ai terminé le Requiem que je lui avais dédié il y a une semaine... C'est tout ce que j'ai pu faire pour elle."
L'homme en face de lui l'écoutait silencieusement, étudiant les expressions successives qui passaient sur son visage. Ou peut - être que tout ceci lui était indifférent.
"Un requiem aux orgues... c'est devenu mon instrument de prédilection. J'en possède de magnifiques dans mon sous-sol... Trois claviers... Tessiture moyenne... Je vous les montrerai énuméra - t - il, rêveur. Requiem en la mineur..."
Sorti du cours de ses pensées, son regard se posa sur le diapason qu'il avait en main et son visage redevînt sombre.
"C'est ma goule qui m'a offert ce diapason. Il a été étreint sans que je le sache. Même ainsi sa loyauté a toujours été sans égal... Admirable... Son Père l'a assassiné froidement."
Mélian regarda en l'air un instant avant de continuer d'une voix plus qu'amère.
« Je hais ces monstres qui passent leur temps à juger de ce qui est utile ou pas comme s’il étaient une sorte de dieu ! J’en ai déjà assez vu à Say et j’en suis parti ! Si ceux qui vivent ici bas n’ont pas une bonne raison, alors j’ai perdu la mienne et je n’ai plus rien à faire ici… Voilà ce que je pensais quand j’ai perdu Kaé. Quand j’ai perdu Syd après. J’avais l’impression de n’avoir rien fait d’utile, absolument rien d’utile pendant tout ce temps. »
Il laissa tomber ses mains sur ses genoux, fatalement.
« Quand je vois Sasui, Idrya et les autres, je me demande parfois si j’ai ma place dans ce monde… Enfin peu importe. Le temps passe et si on veut survivre, il faut accepter d’autres idées. La vengeance ne me servira à rien. Cette vérité je l’ai apprise de mon mentor. Ne m’en voulez pas… Il n’y a que la survie. Je n’ai pas les moyens de me venger. Je pense que mon rôle sur cette Terre est de trouver la Paix à la place de ceux qui sont partis, pour la leur donner ensuite. Voilà ma vision de l’Art. Et puis, vivre le mieux possible à l’égard de ceux qui sont restés… Pour mon mentor, pour Sasui, qui a également tant fait pour moi sans s'en rendre compte, pour Idrya cet ange gardien, et pour l'Art, ma seule chance de salut. Seulement...
- Qui donc ? Interrompit l'autre, intrigué.
- Un Gangrel, Sasui… Un ami auquel je tiens désormais. Nous avons souvent travaillé ensemble, et c'est quelqu'un de loyal et de juste. Et même s'il n'a pas besoin de moi, je veux qu'il sache qu'il peut compter sur moi jusqu'à la fin. Idrya est du clan Malkavian. Je la connais depuis moins de temps, mais sa présence a toujours été réconfortante. Son sens de la justice est… Spécial mais juste.
- La fin... Tu disais que tu en avais déjà décidé à l'avance... Tu y penses toujours ?
- Père... Si je vous ai fait venir c'est pour vous voir, et pour me rappeler, en vous voyant en face de moi, mon utilité... J'ai besoin de savoir s'il y a encore une place pour moi ici... Je veux dire... Si je n'ai tenu aucune de mes promesses est - ce que j'ai encore le droit, une raison de rester ici ?"
Mélian avait haussé le ton. Il s'agissait là de la question à laquelle il voulait venir depuis le début.
Alors l'homme en face lui répondit avec la même intonation. Celui qui était autrefois son Infant avait besoin d'entendre quelque chose qu'il savait pertinament.
"Mélian, oublie tout ce qu'il s'est passé. N'oublie pas ce que tu t'étais promis, à toi. Je connais ta nature, et je sais que tant qu'il restera des êtres humains sur Terre à qui s'accrocher, tu pourras vivre. Et en ce qui concerne ta "fin"... Tu n'as pas l'impression d'oublier quelqu'un ? Pourquoi as - tu choisi cette existence, Mélian ?"
L'homme marqua une pause afin de laisser le temps à l'autre de réfléchir. Mélian rangea son diapason dans sa poche intérieure et se leva.
"Je ferai jusqu'au bout mon temps sur la Terre." Répondit - il simplement.
L'homme en face eût un semblant de sourire. Il se leva à son tour et s'approcha de Mélian.
"Avoue, Mélian... Tu n'attendais rien de moi en réalité ? Tu savais ce que j'allais te dire et tout est parfaitement clair dans ton esprit. C'est par sécurité que tu agis. Comme toujours... Je me trompe ?"
Mélian ne répondit pas tout de suite. Il embrassa la pièce du regard et jeta un dernier coup d'oeil au tableau.
"Peut - être pas... Répondit - il avec un sourire en coin.
- Bien... Reprit l'autre d'une voix plus claire. Je veux bien aller voir tes orgues, maintenant."

*****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mellyan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation-
Sauter vers: